Chinon bio

Acheter les vins Chinon bio chez Ardoneo


Vins Chinon bio

Chinon bio en quelques mots

Chinon est une appellation de 2300 hectares qui produit surtout des vins rouges (90%, issus majoritairement de cabernet franc et de cabernet-sauvignon, uniquement en assemblage) et quelques vins blancs dignes d'intérêt issus de chenin.

Le Terroir de Chinon

L'AOC Chinon donne des vins parfois très différents ; cette hétérogénéité est notamment due aux trois types de sols présents dans l'appellation : les terrasses alluviales des rives gauches de la Loire (graviers et de sables), les coteaux et buttes calcaires (craie et tuffeau), et enfin le sommet des coteaux (argiles à silex et sables). Les grands vins de Chinon évoluent remarquablement avec le temps ; il ne faut pas hésiter à garder les meilleurs cuvées de Chinon plus de 10 ans pour voir se développer des arômes de sous-bois, de feuilles mortes, de mousse et de champignons. Ces vins vous étonneront sur une poêlée de cèpes à l'automne.

Les producteurs bio de Chinon

Cette AOC produit de grands vins bio de garde pouvant d'épanouir sur 10 ou 15 ans. Nous pensons notamment à la cuvée les Picasses ou la Diablesse d'Étienne de Bonnaventure (château de Coulaine) qui font merveille dans le temps. Toutefois, certains Chinon moins structurés peuvent être bus dans la jeunesse.


Retrouvez et achetez le meilleur du vin bio sur le site Ardoneo.


Pour accompagner votre Chinon bio (En partenariat avec www.les-accords-mets-vins.com)

Un poulet basquaise : Le poulet basquaise est un plat à base principalement de poulet, d'oignons, d'ail, de tomates et de poivrons. Il va sans dire que le plat a de la personnalité. Nous choisirons donc un vin assez puissant et tannique pour face au gras de la sauce, ce qui vous laisse un large choix. Choix local tout d'abord avec un bon Irouléguy comme ceux du domaine Arretxea ; vous pouvez aussi partir sur un rouge bordelais, un Médocain ou ce Côtes de Bourg du domaine des 3 Petiotes, puissant, racé et digeste ; enfin, un Chinon de Loire de haute tenue, comme ce Clos de Turpenay du château de Coulaine, saura vous ravir.

Du boudin noir : Mets traditionnel par excellence, le boudin noir peut être consommé froid ou chaud. Il est souvent accompagné d'une purée de pommes de terre ou d'une compote de pommes mais rien ne vous interdit d'être plus imaginatif. J'associe volontiers le boudin noir avec un vin de Loire. En effet, le fruité du cabernet franc d'un Chinon bio, par exemple, ou d'un Saumur-Champigny se mariera bien avec le plat, y compris si vous avez de la compote de pommes. Par ailleurs, ces vins ont une belle structure tannique et suffisamment de puissance pour répondre au goût du boudin, qui, quand il provient d'un boucher, jouit d'une belle personnalité. J'avoue un coup de cœur pour la cuvée Les Picasses 2009 d'Étienne de Bonnaventure (château de Coulaine) mais un Saumur-Champigny du château Yvonne sera aussi très à l'aise sur le plat. Retrouvez ici une grande sélection de vins bio pour accompagner des boudins noirs.

Un magret de canard au miel : Le canard est souvent utilisé pour les accords sucrés-salés : canard aux cerises, canard laqué, canard au miel. Toutes ces recettes gourmandes à base de canard méritent des vins de soleil, au tannins doux. En effet, le sucre n'est guère à l'aise avec les tannins puissants. L'on va ainsi se tourner, soit sur des vins du Sud de la France, soit sur des vins du Nord mais orientés plein Sud et récoltés à belle maturité. Il faut donc chercher des vins bio (de préférence) alliant douceur et fraîcheur comme un Saint-Chinian, un Chinon du château de Coulaine ou Les Picasses, ou encore un Vacqueras du domaine Montirius.

Un tournedos de veau : Le tournedos de veau est particulièrement prisé pour sa chair fine et délicate. Pour associer un vin à des tournedos de veau, nous conseillons de choisir un flacon qui ne soit pas trop puissant afin de ne pas écraser les notes douces et délicates du veau. Nous suggérons donc un Chinon, celui du château de Coulaine par exemple, pour son joli fruit et sa douceur ; vous pourrez aussi aller sur un Pinot noir d'Alsace si vous aimez les vins plus minéraux, ou encore un Bourgogne rouge de chez P. Morey, fruité et gourmand à souhait !

Un Chinon : Le Chinon est le vin polyvalent par excellence. Beaucoup de plats à base de viande et de charcuterie peuvent lui convenir. Avec un Chinon jeune, choisissez une viande grillée, blanche ou rouge, des rillons ou encore des pâtés, par exemple. Pour un Chinon de garde, plus riche, élaborez un plat plus ambitieux comme un poulet basquaise, ou un magret de canard au miel sur une cuvée fruitée et solaire. À la période des champignons, à l'automne, testez un vieux Chinon de plus de 10 ans sur une omelette aux cèpes, vous vous régalerez à coup sûr!

Une omelette aux cèpes : Plat d'excellence et très simple à réaliser, l'omelette aux cèpes voit sa réussite liée à la qualité des produits : des œufs goûteux et des cèpes parfumés feront le succès de ce mets. En termes d'accords mets - vins, il est conseillé de jouer sur le côté champignon avec le vin, en tentant de retrouver les arômes tertiaires dans le flacon. Ainsi, vous pourrez vous orienter vers un Pomerol un peu âgé, un Chinon de plus de cinq ans ou encore un Gevrey-Chambertin qui partira sur des notes de terre et de mousse.

Un hachis Parmentier : Le hachis Parmentier est un plat simple mais savoureux s'il est réalisé avec des produits de qualité et beaucoup de soin. Ce plat de tous les jours peut être accompagné d'un vin bien fait sans trop de sophistication. Vous pouvez choisir un Graves de Bordeaux, souple et fruité, un Chinon de Loire du château de Coulaine ou encore un très joli rosé du Roussillon, vineux et fruité, répondant au doux nom de Libertine. Retrouvez et achetez le meilleur du vin bio sur le site Ardoneo.

Un petit salé aux lentilles : Les lentilles sont des légumes secs aux arômes assez doux. Le petit salé est classiquement cuisiné avec une saucisse, des carottes, du laurier, des oignons, entre autres. Ce plat possède des arômes délicats qu'il conviendra de respecter. Nous conseillons donc un vin qui joue sur la finesse plutôt que sur la puissance. Nous proposons par exemple un Chinon du château de Coulaine, une Côte roannaise (100% gamay), du domaine des Pothiers ou encore un Irancy de chez V. Dauvissat. Dégustez le vin est une fête du domaine Elian Da Ros pour accompagner un petit salé aux lentilles.

Un filet mignon de porc : Le filet mignon de porc est une partie particulièrement tendre de l'animal. Cuisiné simplement, avec du sel, du poivre et un peu d'ail, il convient à de nombreux vins rouges, pour autant qu'ils ne soient pas trop puissants. Ainsi, vous pouvez choisir un Chinon rouge pour accompagner votre filet mignon, mais aussi un Crozes-Hermitage issu de jeunes vignes ou encore un Bourgogne racé et élégant comme celui du domaine Goisot. Découvrez d'autres vins qui s'accordent avec un filet mignon, comme ceux du Domaine D'Aupilhac sur ardoneo.

Un coq au porc : Le coq au porc est un filet de porc que l'on entoure de filets de poulet et éventuellement de poitrine fumée. Cette préparation est cuisinée ensuite de différentes façons, soit avec des légumes, soit avec une sauce au vin, par exemple. Si vous faites un coq au porc juste rôti avec des légumes, choisissez un vin assez souple et pas trop puissant comme un Chinon ou un Graves. Si vous décidez de l'accompagner d'une sauce au vin, choisissez un vin plus puissant comme un Médoc rouge ou un vin du Sud-Ouest, par exemple un Cahors ou un Madiran.



Les appellationsRully BioDomaine PlageolesChateau Haut PeyrousVignerons Estezargues


Site édité par Vin Bio Ardoneo